Créer un site internet

La pédagogie du geste

 

Les intervenants développent, dans tous les aspects des apprentissages manuels, une pédagogie consistant à enseigner et affiner le geste amenant au résultat recherché. Dans un apprentissage conventionnel, souvent pour des raisons de temps, le maître indique le résultat à obtenir. L'élève est alors trop souvent poussé à intérioriser un geste acquis par lui même, par nature imparfait, ne résultant pas totalement d'une transmission de l'expérience du maître. Cela lui rendra plus difficile, tout au long de sa carrière, l'approche du plus haut niveau de pratique.

Exemple type, dans l'accord du piano, il est insuffisant d'indiquer à l'élève des notions acoustiques d'écoute, s'il n'a pas bénéficié longuement, auparavant, d'un apprentissage du geste conduisant, à l'aide d'une clé, à manipuler une cheville métallique, plantée dans un sommier en bois multiplis, de telle façon que la corde correspondante prenne la tension voulue d'une façon parfaitement ferme. Ce geste est beaucoup plus long et difficile à acquérir que les principes acoustiques et leur mise en place dans l'accord d'un instrument. Il est pourtant impossible, sans une main parfaitement fiable, de parvenir à un accord de haut niveau.

D'où la grande difficulté actuelle à trouver un accordeur apte non seulement à accorder d'une façon qui satisfasse son client, ce qui est un minimum atteignable relativement facilement, mais surtout assurant un appui parfait des chevilles et une charge équilibrée de la corde dans ses points de contact, conditions indispensables à un accord non seulement stable, mais aussi transcendant l'instrument.